Annuaire association

Supprimer toutes les publicités avec l'asso-pack + ?
Commander !

Cotizasso, gérer les cotisations de vos adhérents

Ce dimanche 1er décembre en recevant La Motte ,2ème au classement,l’ASVEL 8ème ,ne pensait pas forcément à une victoire. Balbutiant depuis trop longtemps son volley ,manquant de régularité, de simplicité et parfois de détermination, le groupe villeurbannais semblait une proie facile.L’histoire montra qu’avec des ingrédients plus relevés, la recette n’allait pas avoir la même saveur.

 

La Motte n’occupe pas la seconde place du classement par hasard : avec 6 victoires pour une seule défaite, elle affichait une belle carte de visite en franchissant la porte du gymnase Fournière.

Les villeurbannaises vont pourtant entamer le match tambour battant en imprimant un bon rythme à la rencontre. Les deux équipes se rendent coup pour coup  pour aller jusqu’à vingt points … et même au-delà :l’ASVEL conclura le premier set 29/27, engrangeant la première manche.

Est-ce à cause de l’énergie développée lors du premier set ou parce que La Motte  n’entends pas se laisser balader, toujours est-il que les filles de la Drôme vont mettre beaucoup plus de détermination dans le deuxième set. Elles vont le gagner sans conteste 17/25 .On peut alors craindre le pire et déjà imaginer un scénario trop souvent vu depuis le début de saison, mais c’est sans compter sur la mise au point d’Antoine qui demande plus de détermination, de rigueur  et d’enthousiasme dans le jeu.

Nos joueuses vont alors répondre présent et rajouter ce supplément d’âme, ce dépassement de fonction qui vont définitivement éteindre les espoirs des dromoises.Un service très agressif et ciblé, une généreuse bagarre en défense  et une attaque retrouvée combinés à une réduction significative des fautes directes vont sceller le score de la rencontre.

L’ASVEL empoche en effet les 2 sets suivants (25/21,29/27 !!!) et ajoute 3 points à son compteur, s’éloignant ainsi substantiellement de la zone de relégation.

« Sans aucun doute un match référence qui vient récompenser un groupe qui garde –comme d’habitude- un moral d’acier et sait se remettre au travail très vite après avoir digéré ses échecs. Le groupe était amoindri dimanche mais les filles ont enfin montré ce qu’on attendait d’elles. Elles doivent se persuader qu’elles possèdent cette qualité de jeu et qu’elles doivent la reproduire ». (Philippe)

Ce dimanche le groupe se déplacera à Besançon, l’occasion  de confirmer sa bonne santé retrouvée contre les dernières de la poule … à condition de garder la bonne recette !!!

Les filles de l'ASVEL ont l'habitude depuis très longtemps déja

de se remettre au travail  très rapidement



Réagir

CAPTCHA