Annuaire association

Supprimer toutes les publicités avec l'asso-pack + ?
Commander !

Cotizasso, gérer les cotisations de vos adhérents

La PréNationale subit à Claix Posté le 05/03/2015 - Par Antoine

Il est loin le temps des combats sur le terrain, de l'énergie à donner dans le jeu et des victoires ... Difficile d'écrire un résumé sur un match, d'autant plus si nous avons perdu et encore plus si nous ne sommes pas satisfaits du jeu produit. Et je suis en plein dedans ... Je vais quand même sortir 2-3 lignes pour celles et ceux qui me lisent malgré les aléas de notre qualité de jeu.

 

Le match se résume en quelques mots : déplacement à Claix, revanche bien prise, 3-0, 25-8/25-21/25-8, 1h06 de match.

 

Seule équipe à qui nous avions pris 1 set lors de la phase aller, nous n'avons pas fourni les efforts nécessaires pour reproduire l'exploit. Et pourtant, il y avait de la place pour faire quelque chose et au moins espérer. Cependant, ce ne fût pas le cas. D'entrée de jeu, les locales dominent ou plutôt nos asvéliennes ne sont physiquement pas là. 8-1 au premier temps mort technique, nous subissons en réception sur des services à notre portée et quand nous renvoyons la balle, nous ne faisons pas d'efforts pour défendre. Enfin quand nous avons le ballon, nous commettons des fautes de service. La suite du set est le prolongement du début 12-5 puis 25-8. A oublier ...

 

Le deuxième set démarre un peu mieux 8-3 pour revenir au fameux 12-5. Un peu plus de combat se fait jour et le jeu devient un peu plus propre. 15-10, temps mort pour l'équipe adverse, gagnant, puisque nous passons à 16-10 encore sur une faute de service. Grâce à une série de services de Solène et aux fautes directes de l'équipe adverse, nous recollons à 19-17. Puis après le temps mort adverse à ce score, nous commettons 3 fautes grossières, ce qui nous distancent bêtement du gain du set. 22-17 puis 25-21, on y a crut et nous pouvons remercier les locales qui auront quand même fait 14 fautes directes ...

 

Nous repartons un peu plus conquérantes pour tenter de renverser la vapeur. 10-4, raté ... Nous nous enfonçons, nous subissons sans nous rebellez 18-5 puis 25-8. Où est passé notre orgueil? Où sont passées nos belles phases de jeu face aux précédents adversaires? Nous ne savons pas, mais rien n'est venu avec nous dans les voitures lors de ce déplacement catastrophique à méditer pour la suite.

 

La suite sera dimanche, chez nous à 15h, où nous devons montrer un meilleur visage. Au moins, pour ne pas avoir de regrets comme le répète l'entraineur.



Réagir

CAPTCHA